Les actualités de Classeprimaire.be - Classeprimaire

Logo site internet
Aller au contenu

Harcelé et racketté, Inias s’est suicidé.

Classeprimaire
Publié par dans Actualité · 2 Décembre 2012

Voici un drame qui doit vous faire réfléchir.

Je m'adresse aux enfants : Ne restez pas silencieux face à des problèmes de harcèlement et de racket (que ce soit des insultes, des menaces, ...). PARLEZ de vos problèmes à un adulte. Dites-vous bien que ce n'est pas de votre faute ce qui vous arrive. C'est celui (ou ceux) qui vous ennuie qui est en faute. Plusieurs personnes peuvent vous écouter et vous aider.

Article de la Dernière Heure.

Ses parents ne se sont aperçus de son calvaire que la veille du drame

BRUXELLES Inias, 14 ans, a choisi de mettre fin à ses jours mercredi en sautant depuis un pont surplombant l’autoroute de la mer. Un adolescent qui était en route pour son école au moment du drame.
Un premier camionneur a réussi à l’éviter de justesse. Pas le second. De multiples témoins ont pu en attester.  
Qu’a-t-il bien pu se passer pour qu’Inias en arrive à poser un tel acte ?
Harcelé par un ou des jeune(s) plus âgé(s), Inias aurait en sus été racketté par son (ou ses) bourreau (x).
Ses parents n’ont malheureusement décelé cette problématique que la veille du drame. Après que la maman fut tombée sur un message qu’un harceleur avait envoyé à son fils via Facebook , selon une source proche de la famille.
Précisons que l’un des deux frères d’Inias a d’ailleurs jeté en pâture la photo du harceleur présumé sur Facebook dans la soirée de mercredi et qu’il n’a pas fallu attendre longtemps pour que des appels à le mettre à mort se fassent jour.
Seuls quelques amis proches d’Inias étaient déjà au courant. “Inias devait leur donner de l’argent. Sinon ils lui auraient donné une petite leçon mercredi” , assure en substance l’un d’entre eux.
Inias n’en avait jusqu’à présent jamais parlé à sa famille. Même sa petite amie qu’il fréquentait depuis quelques années déjà n’était pas au courant.
Toujours est-il que Steven D’Hondt, 14 ans, a confirmé jeudi soir sur VTM qu’Inias faisait bel et bien l’objet d’un harcèlement en rue et sur Facebook pour son argent de poche. Une dizaine d’euros à chaque reprise tout au plus.
En troisième secondaire à l’Athénée royal technique de Liedekerke (KTA), Inias n’aurait en conséquence entrevu d’autre issue que de se suicider pour mettre fin à son calvaire.

Source : HD 2012.




auteur

Suivez-nousNewsletterSuivez-nousFacebookSuivez-nousTwitterSuivez-nousRSS

Dernière mise à jour : 27-07-19
Newsletter
facebook
twitter
rss
Retourner au contenu